Des millions de titres supprimés de Deezer

Au total 26 millions de chansons retirées de son catalogue à l’occasion du grand nettoyage de la plateforme soit 13% du total disponible. La semaine dernière, un collectif d’artistes se mobilisait pour protéger leurs œuvres face à la montée de l’Intelligence Artificielle. Pour leur emboiter le pas et leur apporter du soutien, la plateforme a décidé de retirer des titres créés par une intelligence artificielle. Le combat dure depuis quelques mois car les nombreuses avancées technologiques prennent de plus en plus ampleur permettant même de créer un album entier comme pour Oasis, un clip entier comme pour Bigflo et Oli ou même de fausses reprises de tubes rap par Angèle, une évolution aussi impressionnante qu’inquiétante et qui divise les stars. En tout, 250 artistes, parmi lesquels Katy Perry, Nicky Minaj, Billie Eilish, ont signé une tribune qui appelle à réguler plus durement l’intelligence artificielle, pour des questions créatives mais aussi de droits. A leurs côtes dans ce combat Deezer qui a révélée lors d’une récente conférence que la plateforme de streaming française confirme avoir fait disparaître plus de 26 millions de titres de son site. Ces millions de chansons supprimées sont en réalité des pistes uniquement composées de bruit, des albums d’une seule chanson, de faux artistes ou des morceaux qui n’ont pas été écoutés depuis un an. « Il y a beaucoup de contenu dupliqué, du contenu qui n’est même pas de la musique… et à un moment donné, on commence à avoir beaucoup trop de contenu inutile pour les abonnés » s’est alarmé Jeronimo Folgueira, le PDG de Deezer.

Des millions de titres supprimés de Deezer
Des millions de titres supprimés de Deezer


Avec cet acte, Deezer vise aussi à réguler l’explosion du nombre de titre créés artificiellement par une IA et ce même si, de l’avis de Jeronimo Folgueira, il y a « moins de contenu généré par IA que prévu ». « L’intention est de désencombrer la plateforme, de se concentrer sur les morceaux qui ont de la valeur pour nos utilisateurs et d’augmenter la part de marché de tous les artistes qui créent cette musique ». Ce grand nettoyage n’est pas une première, puisque Spotify avait déjà supprimé des dizaines de milliers de titres générés par IA il y a tout juste un an. Une nouvelle façon d’agir qui pourrait être reprise par les autres plateformes de streaming.

Laisser un commentaire