Du fonds de sa cellule en France, Ferre Gola balance tease le clip de son titre « Rumba Trap »

Le « maître de la Rumba », Ferre Gola a dévoilé DANS soirée du 11 juin 2022, le teaser du clip de sa chanson intitulée « Rumba Trap », extrait de son album Dynastie.  

Au moment où son emprisonnement sur le sol français fait jaser dans son pays le Congo, le chanteur Ferre Gola surprend ses fans avec le teaser du clip officiel de la chanson « Rumba Trap », extrait de l’album Dynastie.

Dans la soirée de ce samedi 11 juin, alors que le public africain s’inquiète du sort de l’artiste, lui et son staff surprennent et décident de garder l’attention du public le nouvel album en annonçant l’arrivée imminente du clip de la chanson « Rumba Trap ». La vidéo du teaser ne dure que quelques secondes.

De près, on aperçoit le chanteur congolais esquisser les de la rumba aux côtés d’une jolie gonzesse noire. Quant à la date de sa mise en ligne sur YouTube, le rendez-vous est fixé pour le 17 juin à 12 heures.

Une Rumba qui se démarque

Dans l’univers de la musique congolaise, Ferre Gola joue un rôle majeur depuis près d’une quinzaine d’années. Sans cesse en train de chercher à se démarquer, le chanteur kinois fait preuve de créativité, stimulé par la rivalité artistique qui existe entre les principaux ténors. Son cinquième album Dynastie met en avant la rumba trap, dernière-née des évolutions d’un genre résilient.

Un temps annoncé, mais finalement mis de côté (du moins temporairement), un album à paraitre en parallèle et intitulé Harmonie était censé suivre cette même direction, avec de nombreux featurings sources de délirantes rumeurs ! De cette démarche, il reste quelques invités sur Dynastie, comme l’Ivoirienne Josey, capable de s’adapter à différents contextes musicaux, ou encore le jeune chanteur congolais Innoss’B, en pleine ascension.

https://twitter.com/ferregola/status/1535731569406664706

Enregistré entre Paris et Kinshasa, l’album a bénéficié du savoir-faire de musiciens expérimentés : les guitaristes Marc House et Pikas Mbayabo, le bassiste Michel Bass avec lesquels le poulain de Werrason collabore de longue date ; ou encore Mbetengue Domingo, ex-Quartier latin, le groupe de Koffi Olomide au sein duquel Ferre a fait un passage d’à peine une année avant de se lancer en solo en 2007.

La raison de l’interpellation de Ferre Gola en France

L’ancien artiste musicien Boketshu a, dans une émission diffusée sur une chaîne YouTube le 8 juin, a apporté un démenti sur les rumeurs sur les réseaux sociaux faisant état de ce que Ferré Gola serait arrêté pour une affaire de « trafic de drogue ». « Ferré Gola a été arrêté parce qu’il éduquait son fils suite à ces désordres en Europe et son fils a porté plainte contre lui », a-t-il fait savoir d’entrée de jeu.

« L’affaire de Ferré Gola est un problème familial, vous savez avec les désordres de nos enfants en Europe, Ferré Gola éduquait son fils comme nous le faisons différemment des blancs et il avait promis de le faire retourner au pays parce que l’enfant était devenu têtu. Son fils et le voisin ont appelé la police pendant qu’il était déjà recherché à cause d’au moins six plaintes déposées par le même enfant. Il a été arrêté à l’aéroport, alors qu’il voulait prendre son vol. Ce n’est pas qu’on l’a arrêté avec la drogue mais on l’a arrêté parce qu’il a éduqué son fils », a-t-il expliqué.

Laisser un commentaire