L’artiste camerounaise Mefu Elise Kameni publie son maxi-single

Elle a officiellement présenté ce projet de 4 titres le 30 juillet 2022 à Yaoundé.

Le titre Akege est l’une des plus belles réussites de ce proejt en raison de son approche minimaliste de la production. C’est un beau mélange d’ancien et de nouveau ; un pied au plancher, avec des contre-mélodies de banjo folk côtier et de guitare nylon d’inspiration ancestrale. Cette chanson est en quelque sorte un rappel que dans tout moment d’obscurité, l’on peut allumer le feu et s’élever au-dessus de tout.

« Akege signifie : je ne connais pas. Je parle des gens qui sont dans les familles qui passent leur temps à cogner les têtes. Ils ne veulent pas demander pardon et sortir de là. Le tite ‘’Akege’’ déjà c’est une mélopée traditionnelle, parce qu’avant, c’est comme ça qu’on résolvait les problèmes dans les familles. Donc si ce patrimoine pouvait revenir, le monde pourrait être meilleur », estime l’artiste.

Mefu Elise Kameni est une artiste folklorique. Sa musique est rêveuse et froide, proche du Benskin, avec des touches de R&B et Makossa. Son maxi-single est accompagné de visuels pour chacun de ses titres. Côté style, Mefu Elise Kameni se situe quelque part entre Rémé Star, et Anne-Marie Nzié, une sorte de fusion dont elle a le secret. Une unicité qui justifie son hybridité culturelle.

À l’origine d’un art complexe et ambitieux, Mefu Elise Kameni est de ces artistes qui persistent, au fil des années, à nous captiver et à nous passionner. Ce sont là les graines du succès qu’elle a semées, pour le plus grand plaisir de nos oreilles, d’autant plus que son projet est désormais disponible en version physique et en téléchargement légales.

Du Gospel-Benskin

Le quatrième morceau de ce maxi-single est en fait du Benskin. Il est rythmé et entêtant, combinant des lignes de synthé éthérées avec des lignes de basse propulsives et une batterie précise et énergique, tandis que les paroles d’Elise Kameni, se transforment en une accroche vocale. Sur le plan thématique, la chanteuse explique que la chanson parle qu’elle « demande au seigneur de jeter un regard sur elle », non sans le « remercie de ses bienfaits dans sa vie ».

Francois Gael Mbala

Editeur, auteur et journaliste de nationalité camerounaise. Passionné de musique, je traduis régulièrement cet amour dans ce projet que je dirige depuis 2019. Email : mbalafrancoisgael@gmail.com Téléphone : +237 690 644 587

Learn More →