Linda Sikhakhane revisite son single Inner Freedom

La compositrice et saxophoniste de jazz sud-africaine basée en Norvège, Linda Sikhakhane, a retravaillé son single de 2017 « Inner Freedom ».

« Inner Freedom (revisited) » est disponible en streaming et en téléchargement sur toutes les principales plateformes numériques. La pièce enchanteresse a été coproduite par Nduduzo Makhathini et s’ouvre sur un groove puissant profondément enraciné dans le maskandi suivi d’une mélodie méditative avec Sikhakhane en tête au saxophone.

« La liberté commence de l’intérieur et d’une certaine manière ma musique est le reflet de ce que je considère comme la liberté intérieure. C’est une imagination des trois dimensions de la liberté, à savoir spirituelle, psychologique et physique, dans cet ordre particulier. Ces dimensions entretiennent entre elles une relation qui constitue un dialogue avec l’existence. La chanson est réapparue dans mon esprit, je crois que le message qu’elle porte est à nouveau canalisé à travers moi. Il revient avec une structure harmonique stable qui, pour moi, donne l’impression que nous ne recherchons plus la liberté, mais que nous y accédons » a déclaré Sikhakhane.

L’amour de Sikhakhane pour la musique a commencé à un âge précoce, mais s’est épanoui au Siyakhula Music Center sous la tutelle de Brian Thusi. Après avoir obtenu son diplôme en jazz de l’Université du KwaZulu-Natal, il a déménagé à Johannesburg pour poursuivre sa carrière de saxophoniste, où il a ensuite remporté la bourse SAMRO à l’étranger en 2016. En 2020, il a été présenté par Apple Music dans le cadre de la série New Artist Spotlight de la plateforme de streaming pour le mois de novembre, faisant de lui le deuxième musicien de jazz sud-africain à réaliser l’exploit.

Son premier album en 2017, Two Sides, One Mirror, mettait en vedette une distribution supérieure de jeunes non-conformistes de la scène musicale improvisée. Les compositions étaient lyriques, offrant à l’auditeur une chance de rester complètement immergé dans les aspects spirituels de la musique tout en admirant la nature studieuse de sa maîtrise technique.

Il a travaillé avec un éventail d’artistes locaux, dont feu Sibongile Khumalo, Khaya Mahlangu, Nduduzo Makhathini, Thandiswa Mazwai et Herbie Tsoaeli, ainsi que des musiciens américains Gregory Porter, Rodney Kendrick, Rhonda Ross Kendrick, Logan Richardson, Derrick Hodge et Ted Daniel. .

Laisser un commentaire