Lynda Raymonde annonce sa candidature au poste de président Fédération camerounaise de Karaté

Dans un communiqué publié le 3 novembre 2022, de la commission nationale électorale indépendante à la fédération camerounaise de karaté qu’actumusikafrika.com a pu consulter, il apparait le nom de la chanteuse camerounaise du bikutsi, Lynda Raymonde comme candidate pour le poste de président de l’instance

Outre sa casquette d’artiste chanteuse, auteure-compositrice et écrivaine, Linda Raymonde décide de mettre celle de la sportive à la lumière. La ceinture noire 1ere  dan de karaté shotokan depuis avril 2000, rêve. Redonner au karaté camerounais ses lettres de noblesse, est son leitmotiv.

Arrivée dans cet art depuis 1993, Linda démarre par le karaté shotokan au lycée de Mendong. De cette discipline qu’elle définit comme un art de vie, elle a eu des heures de gloire. Vice-championne d’Afrique zone quatre kumité moins de soixante-cinq kilos édition 2000. Championne du Cameroun kumité par équipe avec la sosucam karaté club. Championne du tournoi national open de Yaoundé une catégorie unique kumité féminin. Plusieurs fois vice-championne du Cameroun kumité moins de soixante-cinq kilos et toutes catégories.

Guérir les blessures du passé, redorer la discipline

Aujourd’hui, Nyebe Andella epse Kamdem Floriane Linda de son vrai nom, veut se mettre au service du Karaté. Celle qui croit au rayonnement et à un meilleur positionnement du karaté do pratiqué par les camerounais à travers le monde, ambitionne la transformation du visage de cette discipline en 27 axes.

Elle envisage notamment le rassemblement des enfants, des acteurs, des pionniers du karaté camerounais autour d’une table de reconstruction. La féminisation de la pratique du karaté soit comme moyen de self défense, soit comme art, soit comme sport. La création effective des ligues d’arrondissement et de département avec autonomie. La mise sur pied d’une mutuelle à but social pour les karatékas en détresse et pour leur accompagnement dans des situations extrêmes entre autres…

Pour un karaté sportif qui encadre, forme sa pépinière, protège la jeune fille, l’enfant mineur et leur offre un cadre d’expression de qualité et d’exception. Un Karaté Do dynamique, vivant, noble et prometteur qui respecte ses principes, applique ses valeurs.

Après l’énorme scandale de mœurs qui a entaché l’image de cette fédération. Accusation de harcèlement sexuelle et de viole sur les athlètes par l’ex président radié, Emmanuel Wakam. L’élection de Bertin Dongmo comme président de transition. Le rayonnement de la FécaKaraté viendra-t-il par une dame? Linda Raymonde 1ère Dan, va challenger Bertin Dongmo 6ièmeDan, Stéphane Bodo Nsioma 6ième Dan et bien d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.