Mama Tshala Muana est décédée

C’est toute une génération de la musique congolaise qui est en train d’être décimée par une série de décès tragiques. Ce samedi 10 décembre 2022, la RDC toute entière a connu un réveil triste en apprenant la nouvelle du décès de Tshala Muana, musicienne iconique du pays.

Elle a rendu l’âme à Kinshasa, à l’âge de 64 ans. Les causes de sa mort ne sont pas encore révélées. Chanteuse, productrice, danseuse et femme politique plus tard sans sa vie, Tshala Muana est l’une des figures emblématiques qui a contribué à la modernisation du folklore des peuples Luba du Kasaï (peuple de la région du centre de la RDC) à travers le style de musique « Mutuashi ». Ce qui lui a valu le surnom de la  « Reine du Mutuashi ».

Tshala Muana a débuté sa carrière très jeune, en collaborant avec les grands noms de la musique congolaise tels que Souzy Kaseya, Mpongo Love, Bibi Dens et autres. À partir des années 2000, Tshala Muana a commencé à assurer elle-même la production de sa musique et, à partir de 2008, celle de jeunes talents, notamment MJ30, Jos Diena, Lula Tshanda et Boss Bossombo. Sa dernière collaboration musicale était avec Peter Komondua dans la chanson « Afrotopia ».

Il y a quelques mois, la chanteuse appellée affectueusement « Mamu nationale » ( maman nationale), était au centre d’une polémique avec le régime politique en place, lors de la sortie de sa chanson intitulée « Ingratitude », un titre sur la politique de son pays, la République Démocratique du Congo. Elle était proche du régime des anciens présidents de la RDC, Joseph Kabila et Laurent Désiré Kabila.

Guy La Force

Learn More →

Laisser un commentaire