Pourquoi « Ça passe ou ça casse » de Mani Bella ne marche pas ?

Depuis la sortie officielle de cette chanson, présentée comme un tube, les chiffres peinent à convaincre. Sept jours après sa sortie, la chanson cumule seulement 100 mille sur YouTube soit 14 mille par jour. Des statistiques qui tranchent avec ce qu’on a l’habitude de voir chez d’autres artistes africains de la même catégorie qu’elle.

Le 22 juillet 2022, la chanteuse camerounaise Mani Bella a dévoilé sa nouvelle chanson intitulée « Ça passe ou ça casse ». À grand renfort de publicité, et avec le soutien de certains influenceurs dans les réseaux sociaux camerounais, l’artiste indiquait ce titre « plein d’amour et de doute » était l’une des meilleures de sa discographie. Mais depuis lors, elle tarde à être adoptée par le public. Le titre écrit comme un mantra pour rester fort dans les moments difficiles, ne semble apaiser que son auteur.

Un style décalé et non ambitieux…

A l’écoute de cette chanson, longue de plus de 5 minutes, Mani Bella ne satisfait les goûts éclectiques de tous ses fans. Le morceau est différent de ce qu’elle a l’habitude de proposer. Le flow et les instruments ne captivent pas.

Un sujet usé…

Dans un contexte mondial ponctué par des réalités et enjeux sociaux quelque peu iconoclastes, Mani Bella a décidé de mettre sur la table, un sujet dont la surface et le fonds, n’ont aucun impact sur le quotidien de ses fans. La thématique abordée et son traitement n’ont en réalité, aucune valeur ajoutée, encore moins un enseignement nouveau. Pourtant, dans la musique, la politique de la vulgarité n’est pas qu’urgente. Elle peut être aussi mûrement réfléchie voire travaillée. Ainsi, l’usé devient un matériau poétique à part entière.

De la vulgarité pour plaire… ?

D’abord, le vulgaire fait voir le côté prosaïque de Mani Bella. Il faut plaire pour vendre. Le beat est prévisible. Dans les clips, les maquillages pullulent. La vulgarité est froidement calculée. Ainsi, l’artiste fait feu de tout bois pour que le politiquement incorrect lui devienne économiquement profitable. Ce processus assumé semble résolument ne pas marcher cette fois, car, la vulgarité perd sa saveur jusqu’à devenir un standard normatif. Dans son dernier clip on peut écouter la voix peu artistique de Mani Bella sur fond de travellings explicites mettant en valeur des formes féminines jugées avantageuses en bikini.

Une fin de carrière ?

Les choses commencent vraiment à basculer pour l’artiste Mani Bella. Après s’être établi d’abord comme influenceuse, une série de porte à porte chez ses collègues artistes pour se refaire une nouvelle santé scénique, Mani Bella pensait regagner la scène de plus belle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.