Cambriolage au domicile de l’artiste Aya Nakamura

Le domicile de la chanteuse Aya Nakamura a été cambriolé alors qu’elle se trouve en vacances. Le préjudice provisoire s’élève à plus de 50 000 euros, selon la police.

La résidence principale de la chanteuse d’origine malienne, Aya Nakamura, a été cambriolée le mardi 20 juillet 2021. Les faits ont été découverts mardi après-midi. La star, écoutée en 2020 par plus de 20 millions d’auditeurs mensuels sur Spotify,

Les malfaiteurs auraient pénétré dans l’appartement par un balcon avant de briser une fenêtre pour se glisser à l’intérieur. La police aurait été alerté par un voisin et c’est le frère de la chanteuse qui a accompagné les policiers lors de la visite de constatation.

Les cambrioleurs sont repartis avec des bijoux, un sac Gucci et un sac Chanel Style ; le butin s’élèverait à 50 000 euros. Les auteurs n’ont toujours pas été retrouvés et le parquet a ouvert une enquête pour « vol aggravé ».

Un cambriolage de trop ?

En 2019, l’interprète de « Djadja » avait déjà été cambriolée alors qu’elle résidait en Seine-Saint-Denis. Son préjudice avait également été évalué à 50 000 euros. Les cambrioleurs avaient profité du fait qu’elle était sur scène pour commettre leur acte.

Née à Bamako, de nationalité française, la chanteuse a été disque de platine dès son premier album en 2017. Un an plus tard, c’est le tube « Djadja » qui la rend populaire, notamment dans les cours de récréation de l’école primaire jusqu’au lycée. Elle dépasse aujourd’hui largement le cadre de ses fans du début. Elle a reçu de multiples prix et bénéficie de la reconnaissance régulière de la profession.

Clarence Djoukouo
Clarence Djoukouo

Je ne suis pas journaliste. J’aime écrire sur ce que j’aime. Il se trouve que j’ai la musique.

Clarence Djoukouo
Je ne suis pas journaliste. J'aime écrire sur ce que j'aime. Il se trouve que j'ai la musique.

Laisser un commentaire

Contactez-nous