Le bilan 2021 de Boomplay met en lumière les popstars africaines de demain

La plate-forme de streaming orientée vers l’Afrique, Boomplay Music a publié son rapport de synthèse pour 2021, qui met en évidence les meilleurs artistes et chansons de l’année.

Le rapport est basé sur les données en streaming des 60 millions d’utilisateurs mensuels actifs de l’entreprise dans quatre pays clés – le Nigeria, le Ghana, le Kenya et la Tanzanie – du 1er novembre 2020 au 31 octobre 2021.

Une déduction clé du rapport est la façon dont il met en évidence les artistes qui pourraient être les prochains grands noms de la musique africaine. Les groupes émergents ont dominé leurs pays respectifs, leurs sorties devenant les chansons les plus rapides à atteindre 1 million de streams et, dans certains cas, ont obtenu le titre de record le plus streamé.

Au Nigeria, Omah Lay, 24 ans, a obtenu la deuxième place parmi les trois artistes masculins les plus diffusés, dont Olamide et Burna Boy, tandis que Teni, Tope Alabi et Mercy Chinwo sont devenus les premier, deuxième et troisième les plus diffusés. artistes femmes, respectivement. Ruger, Ayra Starr et Tems étaient les artistes les plus en vogue sur la plateforme de streaming.

« Infinity » d’Olamide, assisté par Omah Lay, a été la chanson afrobeats la plus diffusée de l’année, avec « Alcohol » de Joeboy et « Feeling » de Ladipoe mettant en vedette Buju aux n°2 et n°3, respectivement. Joeboy et Omah Lay ont eu les deuxième et troisième chansons les plus rapides pour atteindre 1 million de streams après « Coming » de Naira Marley avec Busiswa.

Il convient de réitérer l’influence d’Olamide sur les charts, s’étant imposé au sommet des deux catégories de streaming les plus fortes, principalement avec son album Carpe Diem. Il est également instructif de noter l’absence de Wizkid, Davido et Tiwa Savage dans les premiers rangs de Boomplay, malgré leurs succès ailleurs (Wizkid, Burna Boy et Davido sont les artistes nigérians les plus streamés de Spotify en 2021).

Sur le front de l’évangile au Nigeria, « Baba Ese » de Mike Abdul a pris la première place, avec « Oyoyo Chukwu » de Mercy Chinwo avec Israel Dammy et EeZee Tee et « No Void » d’Onos revendiquant les deuxième et troisième places.

La liste des trois meilleures artistes féminines du Ghana était occupée par Gyakie, Diana Hamilton et Wendy Shay. La présence de Wendy Shay et Gyakie parmi les premiers rangs souligne la domination des jeunes artistes cette année. Sarkodie a mené le classement pour les actes masculins, avec Black Sherif et Stonebwoy arrivant aux deuxième et troisième. La plus grande découverte du pays en 2021, « Second Sermon » et « First Sermon » de Black Sherif, ont été les deux chansons à la hausse la plus rapide pour atteindre 1 million de vues. La semaine dernière, un remix de « Second Sermon » avec Burna Boy a été publié avec des critiques élogieuses, ainsi que l’annonce de Burna Boy que Black Sherif partirait en tournée avec le gagnant du Grammy.

Pendant ce temps, « Adom Grace » de Diana Hamilton a clôturé l’année en tant que troisième chanson la plus écoutée au Ghana, soulignant le fait que la musique gospel reste un genre viable dans le pays. Diana Hamilton, qui est l’artiste de l’année aux Vodafone Ghana Music Awards, a obtenu les deux premières places pour les chansons gospel les plus diffusées, avec Joyce Blessing à la traîne au n ° 3. R2Bees, Keche et Dead Peepol ont été couronnés les meilleurs groupes de 2021.

Le bilan du Kenya met en lumière le jeune groupe de gospel, M. Seed, comme le groupe émergent le plus brillant du pays. Sa chanson « Only One » a été la plus rapide à cumuler 1 million de streams au cours de l’année sous revue. Il est également en tête de la liste des artistes les plus prometteurs, suivi de Ndovu Kuu et Nikita Kering.

Otile Brown s’affirme comme une force indéniable de la scène musicale du pays. Le musicien, qui est devenu le meilleur artiste masculin du pays, a également occupé les trois premières places pour les chansons les plus diffusées en 2021 avec «Such Kinda Love», «Dusuma» et «Regina». De plus, « Such Kinda Love » et « Jeraha » ont valu à Otile Brown les deuxième et troisième places parmi les chansons à la hausse la plus rapide pour atteindre 1 million de flux.

Nadia Mukami est en tête de la liste des meilleures artistes féminines au Kenya, suivie par Ssaru et Mercy Masika. Bahati et Willy Paul ont complété les deux places restantes dans la catégorie des meilleurs artistes masculins. « Ala » de Gengetone, Dantez, est devenu la chanson la plus écoutée du genre, suivi de « Zamani » de Rekles et de « Gari Kubwa » de Swat Matire.

Rayvanny, Mbasso et Alikiba sont devenus les principaux acteurs masculins de la plateforme de streaming en Tanzanie. Les principales artistes féminines du pays sont Zuchu au n° 1, Nandy au n° 2 et Anjella au n° 3. Le hitmaker vétéran Diamond Platnumz a enregistré le million de streams le plus rapide avec « Naanzaje », suivi de Zuchu avec « Sukari » et Macvoice avec « Nenda ». « For You » de Marioo était en tête de la liste des chansons de bongo flava les plus écoutées, suivi de « Baikoko » de Mbasso et de « Number One » de Rayvanny. « Wanibaiki » de Nandy était la chanson gospel la plus populaire de l’année sous revue, avec Mathias Walichupa et Joel Lwaga suivant de près avec « Ni Wewe » et « Mimi Ni Wa Juu ». Mabatu est devenu le groupe le plus diffusé du pays, suivi de Rostam et Weusi.

Boomplay est la plus grande plate-forme de streaming musical en Afrique et le dernier rapport de mise en œuvre fournit sans doute l’image la plus complète des habitudes d’écoute du continent, en particulier en Afrique de l’Est et de l’Ouest, qui constituent deux des plus grandes régions de consommation de musique sur le continent.

En Afrique du Sud, l’amapiano continue de prospérer, influençant les sons du reste du continent. Selon les chiffres de Spotify, DJ Maphorisa est en tête de la liste des 10 artistes sud-africains les plus écoutés en streaming. Il apparaît également deux fois dans la liste des 10 titres sud-africains les plus écoutés en streaming avec « Izolo » et « Banyana ». « Umsebenzi Wethu » de feu Mpura et Busta 929 avec Lady Du, et Zuma & Reece Madlisa a clôturé l’année en tant que morceau sud-africain le plus diffusé sur Spotify, Deezer et Apple Music.

Pendant ce temps, les données de streaming de Boomplay sont désormais prises en compte dans un certain nombre de graphiques Billboard. La société a déclaré en octobre que cette décision faisait partie de son « dévouement à aider l’industrie musicale africaine à libérer son plein potentiel » et à donner aux artistes africains et internationaux et à leur musique une opportunité de plus d’exposition sur la scène mondiale.

La Rédaction
La Rédaction

www.actumusikafrika.com est un site d’informations sur l’actualité de l’industrie musicale africaine. Il est tenu par des professionnels, passionnés et formés. Pour toutes sollicitations, veillez contacter notre rédaction par mail actumuzik@gmail.com ou par WhatsApp +237 674 014 142

La Rédaction

<strong>www.actumusikafrika.com</strong> est un site d'informations sur l'actualité de l'industrie musicale africaine. Il est tenu par des professionnels, passionnés et formés. Pour toutes sollicitations, veillez contacter notre rédaction par mail <em><strong>actumuzik@gmail.com </strong></em>ou par WhatsApp<em><strong> +237 674 014 142</strong></em>

Learn More →

Laisser un commentaire

Contactez-nous