ActuMusik-Afrika

Sidiki Diabaté échappe a un lynchage en Côte d’Ivoire

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chanteur malien d’afrobeat, en Cote d’Ivoire pour un séjour, a passé un sale quart d’heure au cours d’une soirée. D’après les informations des médias locaux, l’artiste malien a failli être lynché par une foule en furie. Présent lors d’une soirée en Cote d’Ivoire, Sidiki Diabaté a été pris à partie par une groupe de jeunes.

À en croire des sources médiatiques, le Malien a échappé au lynchage grâce à ses gardes rapprochés. Mais Sidiki Diabaté a été copieusement insulté par ce groupe de jeunes en furie, ajoute la source.

Que s’est-il passé ? Qu’est ce qui a conduit à cette situation ? Pourquoi ces jeunes en voulaient-ils autant à Sidiki Diabaté ? LFrii ne donne pas une raisons précise.

Cependant, on sait qu’il y a quelque quatre semaines, Sidiki Diabaté a été accusé par son homologue ivoirien, Debordo Leekunfa, d’avoir entraîné le défunt DJ Arafat dans des « choses sataniques ». De graves accusations qui auraient fait que beaucoup d’Ivoiriens ne le digèrent plus, notamment les jeunes fans du musicien ivoirien décédé le 12 août 2019, à la suite d’un accident de moto.

D’ailleurs, Debordo Leekunfa aurait publiquement demandé au chanteur malien, très fréquent en Côte d’Ivoire, de rester dans son pays. Le Malien ne manque en effet aucune occasion pour se rendre en Côte d’Ivoire. Il était d’ailleurs présent lors de la soirée d’hommage à l’ancien Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, foudroyé par une maladie, le 10 mars 2021.

Sidiki Diabaté fait beaucoup parler de lui. On se rappelle que le lundi 12 juillet 2021, l’artiste malien aurait partagé sur son compte Snapchat une image intime de sa bien-aimée Maty Koné. Un acte qui avait déclenché une vive polémique. Cette affaire était consécutive à une autre qui avait envoyé le chanteur en prison, pendant quelques mois.

Il s’agit d’une autre affaire de violences et voie de fait, alors que Sidiki Diabaté était accusé d’avoir violenté son ex-compagne, Mamacita Sow. Des photos devenues virales sur Internet, au point que l’affaire avait atterri sur la table du juge malien. Entendu, Sidiki Diabaté avait été envoyé en prison, d’où il ne sortira que le mardi 29 décembre dernier.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Nous contacter via WhatsApp
Envoyer via WhatsApp
%d blogueurs aiment cette page :