ActuMusik-Afrika

Une artiste camerounaise accuse un ministre ivoirien de l’avoir viol

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

A grand renfort de documents audios dans les réseaux sociaux, une artiste camerounaise résidant en Côte d’Ivoire accuse un ministre de ce pays d’Afrique de l’Ouest de viol.

Sophie Dencia

Sophie Dencia, artiste d’origine camerounaise affirme avoir été abondamment violée par Kouadio Konan Bertin, ministre ivoirien de la Réconciliation, en avril 2021 à Divo.

La jeune chanteuse soutient que c’est du temps où elle fut collaboratrice dudit ministre, que les faits se sont déroulés. La camerounaise explique avoir refusé tout règlement à l’amiable et a formulé une plainte devant les juridictions compétentes. Elle indique se sentir en insécurité en Côte d’Ivoire.

Lien ou pas Sophie Dencia, qui à l’écoute du document paraît déçue de ne pas avoir été retenue dans l’équipe du Ministre, postait le 15 septembre dernier un document à charge contre le viol sur un média social (Facebook, ndlr).

Même si les deux hommes refusent de se confier à la presse, lebledparle.com apprend des mêmes sources que le ministre à son tour a déposé une plainte contre Sophie Dencia. Cette dernière est accusée de « chantage financier, diffamation et accusation mensongère de viol ».

Un cliché de Kouadio Konan Bertin pris à son insu dans une chambre, lors du séjour à Divo par l’artiste-collaboratrice au centre de l’affaire. Alors que l’accusée présumée a été entendue par les services de police dans le cadre d’une enquête, on parle d’un montant de 250 millions de Fcfa contre une non-divulgation. La procédure est en cours.

Signalons néanmoins que selon la loi ivoirienne, un ministre ne peut être poursuivi en justice qu’avec l’autorisation du conseil des ministres.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Envoyer via WhatsApp
%d blogueurs aiment cette page :