Yannick Noah explique pourquoi il a quitté la France pour devenir chef traditionnel au Cameroun

Vendredi 13 mai, Yannick Noah était l’invité d’Anne-Élisabeth Lemoine dans « C à vous », pour présenter son nouveau documentaire, disponible sur Amazon Prime à partir du 20 mai. Dans « Le sens de la gagne », l’artiste et sportif revient sur son parcours, des terrains de tennis à Etoudi

Devenu chef de son village à Yaoundé, ville dans laquelle il a passé une partie de son enfance, l’ancien tennisman, âgé de 61 ans, raconte dans l’émission de TF1 Sept à Huit sa nouvelle vie au Cameroun, ce dimanche 8 mai.

Parti à l’âge de douze ans afin de poursuivre un cursus sport études en France, le pays de sa mère, Yannick Noah a gardé un lien très fort avec ses racines camerounaises, le pays de son père. C’est afin de réaliser le rêve de ce dernier, et de ses grands-parents avant lui, que l’ex-tennisman est rentré au Cameroun.

Etoudi, c’est le village des Noah. Devenu un quartier de la capitale politique du Cameroun, Yaoundé, il compte une dizaine de milliers de personnes. Par tradition, Yannick Noah est devenu le chef de ce village. Sa fonction ? « Aider comme je peux, il y a des problèmes à gérer, des doléances. Il n’y a pas la carte Vitale là-bas », ajoute-t-il.

Pour l’artiste, ce nouveau rôle est un moyen de rendre hommage à ses parents, décédés il y a quelques années, et de préparer l’avenir des générations futures. Mais le tennis n’est jamais très loin. Au Cameroun, il entraîne des enfants à ce sport et a déjà repéré un talent.

Guy La Force
Guy La Force

Guy La Force

Learn More →

Laisser un commentaire

Contactez-nous