Burna Boy plaide pour légalisation de la consommation du cannabis au Nigeria

Le géant africain autoproclamé, Burna Boy, a déclaré que l’hypocrisie est la raison pour laquelle le haschich n’a pas encore été légalisé au Nigeria. Lors d’une conversation avec Home Grown Radio, à Los Angeles, la star de l’Afrobeat nigérian a estimé que tout le monde fume de « l’herbe » au Nigeria.

Le chanteur primé aux Grammy Awards, Burna Boy, a déclaré que les idées fausses concernant le haschich sont une des raisons pour laquelle elle n’a pas été légalisée au Nigeria.

Selon le hitmaker de « Kilometre », la légalisation du haschich est un sujet dont personne ne veut parler, mais que beaucoup la fument. « Ce n’est pas une tolérance zéro. C’est comme si tout le monde le faisait, mais personne ne veut être celui qui en parle. C’est juste un peu hypocrite là-bas (au Nigeria) », a-t-il dit.

« Ils essaient de faire croire aux gens que si vous fumez de l’herbe, vous risquez de devenir fou. Au Nigeria, tout le monde en fume, c’est juste un sujet dont personne ne veut parler. Personne ne veut en parler, tout le monde est cool. Personne ne veut faire bouger les choses pour plaider en faveur de la légalisation de l’herbe », a-t-il ajouté, notant qu’il aime visiter Los Angeles parce que le haschich est gratuite dans l’État et que les meilleures se trouvent dans la ville.

A noter qu’en plus des États-Unis, plusieurs autres pays à travers le monde ont toléré la consommation haschich, comme l’Allemagne, l’Australie, l’Autriche, le Canada, les Pays-Bas, le Brésil (usage médial)… Sur le continent noir, seule l’Afrique du Sud a légalisé, mardi, la consommation de le haschich à usage personnel pour les adultes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.