Homosexualité, sectes, Eunice Zunon : Ténor déballe tout

Dans un entretien dont nous avons retrouvé un extrait dans les réseaux sociaux, le rappeur camerounais Tenor se confie sur sa spiritualité et sa sexualité. En substance, il indique ne pas verser dans de telles pratiques.

« C’est en grandissant dans le milieu que j’ai compris. C’est surprenant de réaliser qu’il y a des gens obligés de faire si ou ça pour avoir un producteur, d’autres de faire ça pour obtenir X ou Y, » regrette le jeune rappeur.

Toutefois, Ténor précise qu’il a su rester cohérent avec lui-même. Son état d’esprit, la tête froide et le fait de savoir ce qu’il veut, l’a préservé des dérives. Et avec assurance qu’il peut affirmer aujourd’hui, « je ne fais pas dans ces choses (secte et homosexualité, Ndlr). Aujourd’hui, j’ai une bague à mon doigt, c’est un cadeau de la Saint Valentin 2022. J’ai toujours aimé les bijoux, c’est mon kiff. » Et d’ajouter « s’il y a par exemple une fille qui est capable de dire qu’elle a effectué une partouze avec moi, je lui donne 100.000 F »

Sa relation avec l’Ivoirienne Eunice Zunon

Pour l’artiste, sa rencontre avec Eunice a positivement impacté sa vie, même s’il n’arrive pas expliquer pourquoi son regard a décidé de se poser sur elle. Mais se souvient de comment leur histoire a commencé : « nous nous sommes rencontrés à Abidjan. Je me suis rendu à un petit snack et elle est venue me saluer, c’était tard dans la nuit, puis, elle est repartie. Par la suite, nous nous sommes revus ». C’était parti pour l’aventure.

Sur le plan artistique  

Bien que l’artiste ambitionne de mettre un terme à sa carrière à 40 ans, il prépare déjà un autre album. Âgé de 24 ans, Ténor dit avoir déjà 500 titres prêts et attends juste une orientation cohérente pour qu’on esquisse de nouveau des pas de « Dab ».

Guy La Force
Guy La Force

Guy La Force

Learn More →

Laisser un commentaire

Contactez-nous