ActuMusik-Afrika

Koffi Olomidé et Asalfo à couteaux tirés

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La légende de la musique congolaise, Koffi Olomidé s’est enfin prononcé sur sa prestation lors de la 13e édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumanbo (Femua). Alors que son passage était prévu à 4 h du matin, il a finalement presté aux environs de 6 heures. Du coup, il a écourté sa présence sur scène et en est reparti tout en colère.

Dans une sortie chez nos confrères de Vibe Radio, Koffi Olomidé apporte des éclairages : « J’ai eu un contrat dans lequel il n’y avait pas de durée de prestation. Il y avait une date, le 11 septembre et on m’a fait jouer le 12 septembre. J’ai joué. Maintenant, le problème de Koffi Olomidé, c’est soi-disant, d’avoir joué en seulement 20 minutes, ce qui est faux et archi-faux (…) Je sais qu’à Abidjan, c’est toujours 20 h, 21 h ou 22 h au plus tard, moi j’étais prêt dans ma suite à 19 heures, et c’est à ce moment que quelqu’un vient me dire que je vais passer à 4 heures 30 du matin… et à 3 h 30, nous étions dans les loges… à 4 h 30, rien, 5 h, rien, 6 h 22, on m’appelle. Je suis quand même monté. J’ai vu des marrées humaines en train de partir. J’ai presté 32 minutes (…) et à la fin, j’ai salué le public et je suis descendu » a soutenu Mopao.

Dans la suite de son propos, le patron du Quartier Latin a exprimé son ire à l’endroit du leader de Magic System, Asalfo :« Je quitte la Côte d’Ivoire et je lis des propos de Asalfo que je n’apprécie pas du tout. Ça ne représente pas 0,5 % des évènements qui se sont passés au Femua. Un verre cassé ne peut gâcher une fête. J’espère vivement que ce n’est pas moi Koffi qu’il compare à un verre cassé. Je ne mérite pas une telle comparaison. Je suis le parrain du groupe Magic System, ce que beaucoup ne savent pas. Asalfo est comme un petit-frère voire un fils pour moi. Alors, je ne garde aucune rancune contre lui. J’ai été le parrain de Magic System lors de leur tout premier concert au Zénith de Paris. Ils sont parvenus vers moi et j’ai accepté d’être le parrain de leur concert. Alors, pour la reconnaissance, je ne mérite pas d’être comparé à un verre cassé. Je pense que pour ce que j’ai fait pour l’Afrique, je mérite plus de considération » a expliqué Koffi Olomidé.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Envoyer via WhatsApp
%d blogueurs aiment cette page :