L’artiste malien Victor Diawara fait irruption sur la scène avec son projet Afrodelic

Afrodelic est le projet du guitariste et producteur Victor Diawara qui termine actuellement son premier album Dusunku Hakili (La mémoire du cœur), dont la sortie est prévue pour février 2022.

La collection de chansons est un hommage au père de Victor, Gaoussou Diawara : écrivain et poète malien connu et respecté, décédé en 2018. Né en Lituanie et élevé au Mali, Victor a vécu en Allemagne et en Irlande avant de s’installer définitivement dans le pays d’origine de sa mère, la Lituanie en 1997.

Ici, il a formé Skamp – un groupe qui est devenu très populaire en Lituanie à la fin des années 90. Skamp a sorti 10 albums, joué dans toute l’Europe, remporté de nombreux prix et a été nominé pour le MTV European Music Award (deux fois).

Formé en 2018, Afrodelic est une nouvelle étape pour Victor – un mélange intrigant de musique africaine et de rythmes électroniques. Depuis la sortie du deuxième single Weleli qui a été bien accueilli par la critique, Afrodelic s’est produit dans divers festivals dont Liverpool Sound City (Royaume- Uni), Primavera Pro (Espagne), Tallinn Music Week (Estonie), Europe Music Day (France) et a fait la première-partie de Fatoumata Diawara en Italie.

Le troisième single est I Tara Fan Fan avec la chanteuse de SKAMP Erica Jennings. Plusieurs remixes du titre ont été réalisés, et regroupés dans un EP que l’on découvre ce vendredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.