ActuMusik-Afrika

L’artiste Wes Madiko sera inhumé en France le 3 juillet 2021 dans la stricte intimité familiale

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Selon un communiqué du chef de famille, la cérémonie des obsèques traditionnelles et officielles se tiendront à une date ultérieure.

Wes Madiko

Le programme des obsèques de l’artiste Wes Madiko, décédé le 25 juin 2021, a été rendu public dans un communiqué signé du chef de famille, Sa Majesté Njoke Théodore.

Après le recueillement qui se tient jusqu’au 2 juillet 2021, les oraisons funèbres auront lieu samedi 3 juillet 2021 à Alençon, commune située au Nord-Ouest de la France. Le communiqué précise que ces obsèques auront lieu dans la stricte intimité familiale.

« Les obsèques traditionnelles et officielles se dérouleront à une date ultérieure qui sera communiquée », lit-on dans le communiqué. À la lecture de ce programme dont actumusikafrika.com a eu copie, aucune autre information n’y figure.

Wes Madiko est mort vendredi 25 juin 2021 à l’âge de 57 ans des suites d’une intervention chirurgicale. Le chanteur s’était fait connaître dans le monde entier avec ses tubes planétaires tels que « Alane », « Awa Awa » ou « Eyalé ».

Il fut l’un des artistes les plus influents du début des années 2000, notamment pour avoir remporté un Grammy Awards et trois World Music Awards.

Parcours de l’artiste…

Le parcours du chanteur a été pour le moins atypique puisqu’il a commencé à chanter dans son village de Mouataba au Cameroun dès le plus jeune âge. Il a rapidement été repéré par des touristes qui ont tout de suite senti en lui le potentiel d’un grand artiste.

Après avoir beaucoup réfléchi, il a pris la décision de quitter son pays pour rejoindre l’Europe dans l’espoir de percer dans la musique. Mais c’est finalement depuis les Etats-Unis qu’il est parvenu à lancer sa carrière avec l’album Welenga, produit par Michel Sanchez, le fondateur de Deep Forest.

En 1997, il a touché le graal avec le titre Alane, qui est devenu mondialement connu. En France, il a été le deuxième artiste africain à décrocher un disque de diamant. En 2020, cette chanson est remise au goût du jour avec le DJ-remixeur allemand Robin Schulz. Pour lui, Wes Madiko a une nouvelle fois enregistré son tube pour qu’il puisse le retravailler et le remixer tout en respectant la musicalité initiale.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Nous contacter via WhatsApp
Envoyer via WhatsApp
%d blogueurs aiment cette page :