ActuMusik-Afrika

Nkotti François élevé Grand cordon national du mérite camerounais

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’artiste musicien a été inhumé le 2 octobre dans son village natal à Souza dans la region du Littoral.

Après deux jours d’hommages artistiques à Douala et Souza, Nkotti François repose désormais dans son village natal. L’artiste musicien de classe a été mis en en terre le 2 octobre dans la stricte intimité. Mais avant, le « Destoppellaire » qui a bercé plusieurs générations de mélomanes, a eu droit à un florilège d’hommages.

Ceux de ses collègues artistes qui ont unanimement salué la mémoire d’un grand talent plein de générosité, tout en regrettant une grosse perte pour la culture camerounaise.

Mais aussi ceux de la patrie qui a accordé des honneurs militaires à l’illustre disparu, élevé à titre posthume au rang de Grand cordon national du mérite camerounais par le chef de l’Etat, représenté par le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua.

Artiste prolifique, Nkotti François lègue plus de 150 chansons à la postérité en 50 ans de carrière musicale. Homme multidimensionnel, il était à la fois producteur, mécène, entrepreneur, politique… Il a notamment été maire de Bonalea (Moungo) de 2002 à 2013. Décédé le 4 août dernier des suites de maladie, Nkotti François quitte la scène à 70 ans.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Envoyer via WhatsApp
%d blogueurs aiment cette page :