Selina Martin, frappe les cœurs avec son album « Time Spent Swimming »

Méticuleuse, curieuse et ambitieuse, la musique de Selina Martin défie constamment les conventions.

Time Spent Swimming – le cinquième album de cette auteure-compositrice canadienne basée en France – fusionne des instruments organiques, des échantillons, des enregistrements sur le terrain, des synthétiseurs physiques ainsi que des plug-ins et des improvisations vocales dans une expansion dynamique des genres que l’on pourrait décrire comme de l’électro-post-rock ou de l’art-pop d’auteure-compositrice-interprète.

Cela ne ressemble à rien de ce que vous avez entendu auparavant, mais il y a des accroches dans presque toutes les chansons. C’est la première fois de Selina Martin en tant que productrice, et elle a créé quelque chose de simultanément exigeant et expansif. C’est un album effervescent sur la solitude, la séparation et le désir, et c’est une représentation tangible de sa vision de l’art comme nécessairement évolutif, inspirant et inclusif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.