ActuMusik-Afrika

Une amie de Lady Ponce l’accuse de faire les partouzes avec les ministres

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est une nouvelle affaire dans la WebSphere camerounaise. Dans série d’audios en circulation dans les réseaux sociaux, une certaine Coco Lago, présentée comme amie intime de l’artiste Lady Ponce fait des révélations inédites sur cette dernière. Des voices de près de 20 minutes pleins de colère, Irène Nyangono connu comme une chef de cuisine en France a craqué et versé ce qu’elle considère comme la vérité sur Lady Ponce.

« Tu es obligé de coucher avec les colonels et les ministres pour avoir l’argent. Le matelas de la république, femme de partouses, pas de compte en banque en France, de multiples gars, 03 fiancés différents, en plus des hommes mariés », sont quelques propos que l’indignée avance à l’endroit de la chanteuse du bikutsi.

« C’est tes chauds qui paient tes factures à gauche et à droite… Je vais sortir de chez toi quand je vais vouloir et aller vivre dignement. Mais laisse-moi dans mon coin tranquille. Tout ce qui est chez toi m’appartient même la vaisselle. Je me suis occupée de tous tes enfants quand tu marchais partout pour être matelas de la république. J’ai soigné ton fils quand il a eu le Covid. Ton grand anniversaire c’est moi qui l’ai organisé pour laver la honte que ton ex-mari a mis sur toi. J’ai fait à manger et je t’ai habillé », lâche Irène Nyangno.

Après cette sortie incendiaire, elle est revenue sur son compte Facebook pour s’excuser : « Je suis meurtrie depuis des semaines voire des mois de voir le comportement de celle que j’ai prise comme une petite sœur. Je n’entrerai pas dans les détails et je ne veux plus qu’on m’appelle pour ça. J’ai accumulé tellement de stress et choses mais hier matin la goute d’eau a débordé le vase. Je lui ai envoyé ces voices car son attitude m’a vraiment dégouté et je me remettais à peine d’un weekend mouvementé… Maintenant on me transfère mes propres voices. Je demande à toutes personnes ayant ces voices de les supprimer, les problèmes sont les binômes de tous », petit-on lire.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Envoyer via WhatsApp
%d blogueurs aiment cette page :