Debordo clash sévèrement Fally Ipupa sur la toile

Sous une publication Facebook de Trace Côte d’Ivoire pour savoir quelle est leur chanson préférée entre son tube « Massai » et le titre « Animation » du chanteur congolais Fally Ipupa, Debordo LeeKunfa n’est pas allé d’une main morte pour détourner le choix de ses compatriotes qui ont majoritairement préféré la star congolaise à son propre désavantage.

Après avoir dénoncé le manque de solidarité de ses frères ivoiriens, il a ensuite estimé que le Rytme musical d’ « El Maravilloso » est déjà démodé.

Il est connu pour ne jamais avoir sa langue dans sa poche, Debordo LeeKunfa, l’une des figures marquantes de la musique ivoirienne en l’occurrence le coupé décalé a violemment réagi sous un post de Trace Côte d’Ivoire ce vendredi 8 octobre 2021 contre Fally Ipupa et ses fans ivoiriens.

Confronté au chanteur congolais dans une publication mise en ligne sur Facebook par Trace, pour déterminer parmi leurs récentes chansons « Massai » et « Animation » quelle est celle qui a le plus captivée les mélomanes, Patrick Tanguy Séry Digbeu de son vrai nom, a coupé court au débat.

Il est soudainement entré dans la danse et a laissé entendre que ses compatriotes (qui ont majoritairement voté pour son adversaire) sont serviles. « j’aime bien là façon de sucer Fally des ivoiriens un peuple sans fierté, vendu depuis la genèse », a relevé Debordo avant de dénoncer le manque de solidarité de ses frères ivoiriens. « Ramène Fally au Mali contre Iba one Fally n’aura aucune chance ».

 « Fally sera jamais fort que Debordo »

Malgré la déception qu’il a éprouvé vis-à-vis des internautes ivoiriens qui se sont fortement rangés derrière le clip d’ « El Maravilloso », « Le Mimi » , n’a pas capitulé devant les pics des votants.

Il a, comme à ses habitudes, profité pour frapper son torse afin de montrer qu’il est supérieur devant le tombeur des dames. « Ça fait vraiment pitié. Fally sera jamais fort que Debordo et même aucun artiste congolais ! »

Fally fait vieux jeu

C’est ce qu’a fait savoir « Ôpa la Nation » pour défendre sa musique.

Pour lui la grande célébrité du Congo Kinshasa ne brille que par un style désuet. « Toujours la même rythmique et ça vous baise toujours. Ko rumba yaba amour ya ba tendresse !! Mercon !!! bande de fustrés ivoiriens yako ! », s’en est-il esclaffé dans ses écrits.

Francois Gael Mbala
Francois Gael Mbala

Editeur, auteur et journaliste de nationalité camerounaise. Passionné de musique, je traduis régulièrement cet amour dans ce projet que je dirige depuis 2019.
Email : mbalafrancoisgael@gmail.com
Téléphone : +237 690 644 587

Francois Gael Mbala
Editeur, auteur et journaliste de nationalité camerounaise. Passionné de musique, je traduis régulièrement cet amour dans ce projet que je dirige depuis 2019. Email : mbalafrancoisgael@gmail.com Téléphone : +237 690 644 587

Laisser un commentaire

Contactez-nous