Francis Mvemba : « J’ai offert 13 millions de FCFA à Koffi Olomidé et je lui ai interdit de chanter mon nom »

Pour la première fois depuis le début de la rocambolesque histoire de rupture avec son épouse camerounaise Coco Emilia, le Congolais Francis Mvemba s’exprime sur la place publique.

C’est sur l’émission Life Weekend sur la chaine de télévision privée ivoirienne Life TV qu’il s’est confié. Dans son récit, l’homme d’affaires est revenu sur ses actes de charité à l’endroit de certains acteurs culturels de son pays.

Interrogé sur sa richesse qui fait polémique, il a reconnu publiquement qu’il est bel et bien milliardaire. Pour le prouver Francis Mvemba a révélé un geste généreux qu’il a eu envers Koffi Olomidé. Francis Mvemba a confié avoir interdit au chanteur congolais Koffi Olomidé d’évoquer son nom dans ses tubes après lui avoir donné une somme de près de 13 millions de Francs CFA pour soutenir sa carrière artistique.

« Etant congolais les gens pensent que si j’avais vraiment les milliards, j’allais être connu depuis longtemps. Car la plupart des congolais exhibaient fièrement leurs biens et ne s’en cachent pas. Pour information, j’ai invité une fois Koffi Olomidé chez moi à la maison. Je lui ai donné 13.000 millions de Francs CFA. C’était ma contribution à son projet Koffi central. Mais j’ai dit tu ne chantes pas mon nom », a-t-il fait savoir.

Selon lui, le roi Mopao sortait à l’époque, en 2015, son label Koffi Central. « Je lui ai dit c’était ma contribution pour son Koffi Central. Et il a tenue parole », a renchérit Francis Mvemba qui estime qu’il n’aime pas le culte de personnalité. « C’est parce que ça ne m’intéresse pas ! Lorsqu’on est congolais et on a réussi dans les affaires, il faut faire du tapage n’est-ce pas ? Il faut donner l’argent aux musiciens pour que son nom soit cité dans les chansons ! », Pense-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.