La  musique enregistrée a généré 25 milliards de dollars en 2021

Fédération internationale de l’industrie phonographique (IFPI) a annoncé dans son dernier rapport publié en mars 2022 que le secteur de la musique enregistrée avait réalisé plus de 25 milliards de dollars de chiffres d’affaires dans le monde en 2021. Un chiffre qui dépasse le pic des années 2000-2001, périodes fastes où l’argent généré par la musique était au plus haut. C’était inespéré après des années de traversée d’une économie moribonde en chute libre.

C’est une période exaltante pour la musique, avec une croissance et une innovation couvrant tout l’écosystème. Le maintien de cette croissance dépend, en partie, de l’investissement continu des labels et du développement réussi des artistes.

En 2021, le marché mondial de la musique enregistrée a connu une croissance de 25,9 milliards de dollars US soit 18,5 %. Une nette hausse par rapport à celle de l’année précédente (+7,2 %). Les revenus ont augmenté grâce au streaming, aux formats physiques, aux droits voisins et à la synchronisation.

En fait, les revenus ont augmenté dans tous les formats, à l’exception des téléchargements et des autres formats numériques (hors streaming). Chacun des dix premiers marchés mondiaux a enregistré des performances positives. Une fois de plus, le streaming en particulier l’abonnement payant a été le principal moteur de la croissance globale.

Format de revenus dominant à l’échelle mondiale, le streaming a représenté 65 % du chiffre d’affaires de la musique enregistrée, versus 65 % en 2020. Cette croissance est alimentée par le travail et les investissements des producteurs qui contribuent à développer les marchés de la musique dans le monde, en soutenant les artistes et les genres locaux et en les connectant à un public mondial. Parallèlement, les maisons de disques offrent aux fans la possibilité de s’engager dans la musique de manière nouvelle et de plus en plus diversifiée.

Selon le rapport que actumusikafrika.com a pu consulter, en 2021, il s’agit d’un niveau de revenus le plus élevé depuis le début de ce siècle. Pour la septième année consécutive de croissance, le streaming s’est une fois de plus révélé être un moteur essentiel et le format dominant au niveau mondial, avec une croissance dans toutes les régions.

L’Afrique subsaharienne par exemple a connu une progression modeste de 9,6 % de son chiffre d’affaires en 2021, en partie en raison du ralentissement de la croissance du premier marché de la région, l’Afrique du Sud (+2,6 %). À l’instar de toutes les autres régions, l’Afrique subsaharienne a connu une augmentation des revenus provenant du streaming, en particulier du streaming financé par la publicité, dont les revenus ont progressé de 56,4 %.

L’IFPI est le porte- parole de l’industrie de la musique enregistrée dans le monde, représentant plus de 8 000 labels membres à travers le monde entier. Nous œuvrons pour promouvoir la valeur de la musique enregistrée, protéger les droits des producteurs et développer les utilisations commerciales de la musique enregistrée.

Francois Gael Mbala
Francois Gael Mbala

Editeur, auteur et journaliste de nationalité camerounaise. Passionné de musique, je traduis régulièrement cet amour dans ce projet que je dirige depuis 2019.
Email : mbalafrancoisgael@gmail.com
Téléphone : +237 690 644 587

Francois Gael Mbala

Editeur, auteur et journaliste de nationalité camerounaise. Passionné de musique, je traduis régulièrement cet amour dans ce projet que je dirige depuis 2019. Email : mbalafrancoisgael@gmail.com Téléphone : +237 690 644 587

Learn More →

Laisser un commentaire

Contactez-nous