ActuMusik-Afrika

L’animateur culturel camerounais Éric Christian Nya réagit aux accusations d’homosexualité porté contre lui

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans un communiqué conjoint daté du 31 juillet 2021, Me Marie Claude Edjang et Me Calvin Djob dénoncent des allégations « mensongères » et « délirantes » émanant d’un personnage au « profil psychotique ».

Eric Nya

Le journaliste culturel en service à la chaine publique camerounaise Eric Christian Nya vient de réagir de façon indirecte aux accusations d’homosexualité portées contre lui par une femme dans les réseaux sociaux.

En effet, une certaine Gaelle qui fait partie de ses connaissances a balancé sur la toile un extrait d’une conversation téléphonique avec l’animateur et des captures d’écran qu’elle prétend être des conversations érotiques entre le journaliste et ses supposés amants sur Facebook. Dans l’enregistrement, elle accuse le présentateur du programme télévisé Cameroon Feelng d’être l’homme avec qui son mari entretient des rapports homosexuels. Ce dont Éric Christian Nya, à l’autre bout du fil, se défend.  C’est cette position que ses avocats confirment dans un communiqué oublié le 31 Juillet 2021

« Me Marie Claude Edjang et Me Calvin Job (Barreaux de Paris et du Cameroun), Avocats de Monsieur Eric Christian NYA, tiennent à édifier l’opinion publique sur les propos abjects qui circulent sur les réseaux sociaux le concernant.  En effet, depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, circulent une bande audio et des captures d’écran contenant des propos infamants à l’encontre de Monsieur Éric Christian NYA, présentateur en service à la CRTV.  Ce dernier ne se reconnait aucunement dans les allégations autant mensongères que délirantes tenues dans cette bande audio, ni ces captures d’écran, publiées par une personne disant se prénommer Gaëlle, dont l’attitude interpelle sous l’angle du profil psychotique », lit-on dans le document.

Le conseil de la star du petit écran dénoncent le fait que les propos de l’accusatrice soient repris en boucle par de nombreux internautes « avec une violence indescriptible » troublant la quiétude de « sa petite famille qui vit paisiblement sans bruit ne mérite pas tout ce lynchage médiatique ».

Cela dit, les avocats d’Eric Christian Nya font savoir qu’« iIs entendent saisir les tribunaux compétents pour défendre son honneur et sa dignité ».  Ils annoncent qu’une plainte « sera déposée dans les prochains jours devant les juridictions françaises ».

Ils expliquent que leur client ne veut pas tolérer que son nom soit trainé dans la boue « par une personne dont le comportement depuis des mois a des relents d’un indescriptible acharnement ». Une conférence de presse est annoncée « incessamment, afin d’édifier l’opinion publique sur les réelles intentions de l’auteure de cette bande audio et de ces captures d’écran ».


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Nous contacter via WhatsApp
Envoyer via WhatsApp
%d blogueurs aiment cette page :