ActuMusik-Afrika

Spotify enregistre moins d’utilisateurs que prévu au deuxième trimestre

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les utilisateurs actifs mensuels mondiaux de Spotify ont atteint 365 millions d’abonnés au deuxième trimestre de cette année, soit une augmentation de 3 % par rapport au trimestre précédent. C’est selon le rapport sur les résultats publié par la plateforme de streaming musical pour le deuxième trimestre, qui s’est terminé le 30 juin.

Le chiffre, qui n’a pas atteint l’objectif de l’entreprise entre 366 et 373 millions d’UAM, représente une croissance de 22% par rapport à la même période l’année dernière. Spotify a déclaré que la lente croissance des MAU est principalement due à un problème d’inscription des utilisateurs sur une plateforme tierce mondiale qui a entraîné un « afflux d’utilisateurs plus léger au cours de la première moitié du trimestre ». Cependant, le problème a été résolu.

Les abonnés Premium se sont rapprochés des prévisions de la société entre 162 et 166 millions, avec une augmentation de 4% par rapport au trimestre précédent pour atteindre 165 millions d’abonnés, en hausse de 20% d’une année sur l’autre. Les revenus des abonnements Premium sont passés de 1,93 milliard d’euros à 2,05 milliards d’euros (2,44 milliards de dollars) au deuxième trimestre, soit une augmentation de 6 % par rapport au trimestre précédent.

En termes d’abonnements financés par la publicité, Spotify a ajouté 2 millions d’utilisateurs actifs mensuels au deuxième trimestre pour atteindre 210 millions. Le chiffre d’affaires financé par la publicité a dépassé ses prévisions, avec 275 millions d’euros générés par les abonnements, une augmentation de 28 % par rapport au trimestre précédent et une augmentation de 110 % par rapport au deuxième trimestre de 2020.

La performance a été « stimulée par une forte demande sous-jacente (bénéficiant et les prix) et aidés par des compositions favorables par rapport aux creux de COVID-19 de l’année dernière », a déclaré Spotify, ajoutant que « la force des revenus financés par la publicité a été menée par nos canaux de vente directs et podcasts ».

Parallèlement, le revenu moyen généré par les abonnés chaque mois a baissé de 3% à 4,29 € sur un an. Cependant, le chiffre était stable à taux de change constant.

« En excluant l’impact du FX [foreign exchange], nous avons constaté un avantage pour l’ARPU [average revenue per user] de nos augmentations de prix du premier trimestre ainsi qu’un impact initial marginal des augmentations de prix du deuxième trimestre, compensé par l’impact du changement de mix de produits », a mentionné Spotify.

Les attentes de la société pour le troisième trimestre comprennent des MAU totales comprises entre 377 et 382 millions et un chiffre d’affaires total de 2,31 à 2,51 milliards d’euros.

Le PDG du fondateur de Spotify, Daniel Ek, a déclaré : « Le deuxième trimestre a été un bon trimestre pour Spotify dans l’ensemble, la majorité de nos principales mesures étant plus performantes que prévu. Alors que la croissance de la MAU a été plus faible que prévu au premier semestre de l’année, nous voyons cette ligne de tendance s’inverser et tous les indicateurs avancés montrent que nous sommes de retour sur la bonne voie. »


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Nous contacter via WhatsApp
Envoyer via WhatsApp
%d blogueurs aiment cette page :