ActuMusik-Afrika

Universal Music affiche près de 1 milliard de dollars de bénéfices au deuxième trimestre

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vivendi a publié le rapport sur les résultats d’Universal Music Group (UMG) pour le deuxième trimestre. Le chiffre d’affaires trimestriel total enregistré par Universal dans tous les formats a atteint 1,65 milliard d’euros (1,99 milliard d’euros), soit un bond de 29,7% par rapport au deuxième trimestre de l’année dernière, sur une base organique.

Les revenus du streaming musical ont représenté 1,12 milliard d’euros du chiffre d’affaires total, affichant également une augmentation de 29,7% par rapport à la même période en 2020. Les ventes de musique physique ont fait un bond de géant avec une augmentation de 72,6% d’une année sur l’autre pour contribuer 250 millions d’euros, tandis que les revenus de licence ont grimpé de 24,3 %.

En termes de revenus d’édition trimestriels, Universal a gagné 1,2% par rapport à la même période il y a 12 mois, tandis que les marchandises et autres formats de vente ont augmenté de 67,2%. En additionnant les revenus des divisions de musique enregistrée et d’édition, UMG a généré 2,02 milliards d’euros au deuxième trimestre, soit une augmentation stupéfiante de 25,5 %.

Vivendi, la société mère d’Universal, affirme que la société de musique a réalisé un bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA) de 822 millions d’euros au premier semestre 2021, ce qui indique une hausse de 31,8 % en glissement annuel. Ce chiffre représente également une amélioration semestrielle de sa marge d’EBITDA de 21,5% en 2021 contre 18,8% l’an dernier à la même période.

Le groupe K-pop BTS a généré le plus de revenus des artistes de la société au deuxième trimestre. Universal ne distribue que les enregistrements en japonais du groupe, tandis que Sony Music et sa filiale The Orchard distribuent la production de BTS en dehors de la Corée du Sud. BTS a été suivi par Justin Bieber, Olivia Rodrigo, The Weeknd et Pop Smoke, respectivement.

Vivendi, qui détient actuellement 80 % d’UMG, s’apprête à introduire 60 % de la société musicale à la bourse d’Euronext Amsterdam d’ici le 21 septembre. Le deuxième trimestre pourrait être le dernier dans lequel la société française détient une participation majoritaire dans UMG – après quoi Vivendi en conservera 10 %, en attendant le résultat de la cotation. Vivendi a déjà vendu 20 % d’UMG à un consortium dirigé par Tencent. Les 10 % restants appartiendront à Pershing Square Holdings.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Envoyer via WhatsApp
%d blogueurs aiment cette page :