Dj Kitoko, « La voix métal chromée » qui a révolutionné le deejaying en Afrique francophone

Si dans la plupart des pays du monde, l’éclosion des disc-jockeys correspond à celle des radios pirates, contournant, notamment par la teneur de leur programmation musicale, les canons proposés par les majors avec l’assentiment des institutions politiques et morales, en Afrique francophone, le métier a connu un coup de pousse grâce à l’apparition du Couper-décaler en Côte d’Ivoire dans les années 2000. Ce style musical, porté par le défunt Doug Saga, va monter en puissance avec le concours d’ un certain Dj Kitoko 1euh« La Voix métal chromée », camerounais d’origine.

Les Dj du Couper Décaler différents des disc-jockeys

Avant de poursuivre cette analyse, il convient d’établir la différence qui se dégage entre le rythme Coupé décalé chanté par des artistes appelés Dj, et les Disc-jockeys.

Un Dj : ce qu’il faut savoir…

C’est un mode d’expression musicale, initiée par de jeunes Ivoiriens vivants en France, avec des rythmes toniques inspirés des percussions ivoiriennes et congolaises, des paroles joyeuses et un art de s’habiller de vêtements de marques. Assez vite, ces danses et ce courant musical préféré en Côte d’Ivoire et en Afrique de l’Ouest et s’y popularisent sous l’impulsion de disc jockeys.

Disc-jockey

Le terme original de DJ désigne la personne qui tient le microphone et intervient en direct sur la version instrumentale d’un disque (souvent en face B). C’est un artiste vocal au même titre que le chanteur. Son style vocal est un mélange de voix parlée, scandée et chantée.

Quand Kitoko élève le Couper-décaler

C’est logiquement dans les rues d’Abidjan, sous l’impulsion de Dj Kitoko que le métier de Disc-jockeys prend son envol pour s’étendre sur le reste de l’Afrique francophone. Bien que mal considéré jusqu’ici par certains, le métier reste l’apanage des enfants issus des quartiers populaires. Si le talent des différents « atalaku » de Dj Kitoko résonne de manière si moderne à nos oreilles, c’est sans doute aussi parce que son acolyte, Dj Polio l’a valablement épaulé. Contrairement aux autres de sa catégorie, qui parfois ont été payés, logés, subventionnés, le Camerounais semble avoir démontré d’une certaine autonomie.

Alors que les autres groupes se contentaient de composer et de vendre leurs albums, l’animateur avait compris la musique 3.0 bien avant tout le monde. Tout commence dans la rue. Une sono et des spots sont apportés et branchés sur l’éclairage public. Moyennant une somme modique, on pouvait danser et assister aux prouesses de « La Voix métal chromée ».

Il lui a juste fallu quelques années pour devenir un véritable maître d’œuvre des soirées. Un modèle dans l’animation. Il fait la programmation musicale et retravaille les morceaux, les remixant, les scratchant (manipulation des disques produit un son et un rythme propres), tout en improvisant des textes en toastant.

Dj Kitoko 1er et Dj Polio un duo magique

La rencontre entre Dj Polio et DJ Kitoko constitue l’alliage magique qui mènera à l’explosion du deejaying sur toute l’Afrique francophone. Les stars et autres personnalités africaines parmi désignées Samuel Eto’o, Didier Drogba, ou encore feu Ahmed Bakayoko sont attribuées.

Cette forme d’expression, mi-chantée, mi-parlée, va très vite faire de l’artiste, une référence dans son couloir. Il va animer de très grands événements, convoquant parfois des techniques d’enregistrement les plus modernes, ouvrant la voie à la révolution techno des années 90.

Fort de ce succès, plusieurs jeunes vont prendre la goutte et vont s’essayer dans le métier de disc-jockey, en calquant leurs styles sur celui de Dj Kitoko 1euh« La Voix métal chromée ».

Quand les disc-jockeys s’emparent de la techno…

Avec l’apparition de feu Dj Arafat vers 2008, la musique techno porte à l’inflation le couple grosse caisse/charleston appuyée par des infrabasses électroniques et une ambiance froide à base de samples. Dans la plupart des cas, voire à 100 %, la musique est créée par des DJ avant de conquérir le reste du monde et d’y gagner ses lettres de noblesse.

Principal musical de ces vingt dernières années avec le mouvement hip-hop, la techno et tous ces dérivés, la musique électro produite par les DJ est essentiellement européenne. Des Français, comme Laurent Garnier ou des Anglais tel Bataves ont été les premiers pourvoyeurs, soutenus par la multiplication des soirées et l’intérêt des médias (M6 ou Radio Nova en France qui a propulsé Dee Nasty, premier grand DJ hip-hop/soul de l’Hexagone)

Francois Gael Mbala

Editeur, auteur et journaliste de nationalité camerounaise. Passionné de musique, je traduis régulièrement cet amour dans ce projet que je dirige depuis 2019. Email : mbalafrancoisgael@gmail.com Téléphone : +237 690 644 587

Learn More →