L’artiste congolais, Général Defao est mort

L’artiste musicien congolais Lulendo Matumona, plus connu sous le nom de Général Defao est décédé ce lundi 27 décembre 2021 à Douala, au Cameroun. Diabétique, il aurait été atteint du covid-19.

Le Général Def Defao aurait eu 63 ans le 31 décembre 2021. Il était à Douala où il devait donner un concert privé. Mais plusieurs heures avant le spectacle, il a été pris d’un malaise dans sa chambre. Il est resté presque dans le coma pendant de longues heures jusqu’à ce qu’on le découvre finalement tard dans la nuit dans un état inquiétant.

Il a aussitôt été évacué à l’hôpital Laquintinie de Douala où il a rendu l’âme dans la soirée de lundi 27 décembre 2021.

Biographie du Général Defao

Lulendo Matumona, alias Defao, est un auteur-compositeur-interprète congolais.

Son parcours musical est typiquement congolais. Il débute dans la chanson, en 1976, dans de petits groupes, d’un quartier populeux de Kinshasa. Ses modèles se nomment, à l’époque, Papa WembaNyoka Longo, Gina Efonge et Evoloko, quatre chanteurs du groupe Zaiko des années 1970. Mais celui auquel il s’identifie le plus, côté chant, c’est Tabu Ley Rochereau.

La consécration arrive pour lui, cinq ans plus tard. Defao intègre le Grand Zaiko Wawa, du guitariste Felix Manuaku. Les Kinois découvrent alors un jeune chanteur élégant et, ce qui ne gâche rien, bon danseur.

De 1983 a 1991, il fait les beaux jours du groupe Choc Stars, au côté d’une autre vedette de la chanson congolaise, Bozi Boziana. Defao sait que le monde vit une ère d’image. Il opte alors pour des fréquentes apparitions à la télévision. Ce qui contribue à asseoir sa popularité. Son succès grandissant et son charisme inné le conduisent alors à voler de ses propres ailes. Depuis sept ans, il a son propre groupe, le Big Stars, comme pour s’assigner un objectif: devenir une grande star africaine.

Depuis 1991, il a son propre groupe, Le Big Stars, comme pour s’assigner un objectif: devenir une grande star africaine. Que chacun dans son domaine fasse l’effort de réussir, lance-t-il, car l’échec engendre souvent la jalousie dans nos pays.

Après plus de dix années d’exil au Kenya, Defao a fait son grand retour dans son pays la RDC le 4 août 2019. Un de ses premiers gestes a été de se rendre à la Nécropole entre Ciel et Terre pour s’incliner sur les tombes de Papa Wemba, Tabu Ley, King Kester Emeneya, Madilu System, Pépé Kallé… Son premier concert du retour, il le donnera ensuite dans la ville portuaire de Matadi (province du Kongo Central) quelques semaines après.

Revenu donc sur la scène, il a effectué son dernier voyage en Afrique de l’ouest il y a quelques semaines. C’était à Ouaga, au Burkina, à l’occasion de la cérémonie des Kundé 2021. Et le 26 novembre dernier, au Palais des Sports de Ouaga 2000, la voix angélique du Général Defao s’est élevé pour la dernière fois, revisitant ses plus beaux succès dont ‘‘Amour scolaire’’, ‘‘Famille Kikuta’’.

Vêtue d’un blouson avec une grosse chaine dorée qui scintillait à son cou, l’artiste a démontré qu’il conservait encore l’agilité de ses beaux jours. Une présence et une prestation très appréciées par le public.

Ce soir-là, les Kundé lui ont décerné un trophée d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.

Une carrière qui a débuté dans l’année 70, d’abord au sein de petits groupes de quartier. Ensuite, il a intégré le groupe Zaïko Langa Langa en 1981. Quelque temps après, il fera les beaux jours du groupe Choc Stars entre 1983 et 1991 avant de créer son propre groupe Big Star.

Discographie

1985

–   Defao de Choc Stars à Paris

–  Santa feat. Koffi Olomide

1986

–  Defao, Carlyto & Debaba de Choc Stars dans Kopalangana Te – He Wakatsa

1988

–  Defao, Carlyto & Sedjo Ka dans Ibrahim Bula

– Defao de Choc Stars dans Niki et José

–   Defao de Choc Stars dans Chagrin Dimone

1989

–   La Force tranquille, feat. Koffi Olomide, Pépé Kallé, Luciana Demingongo & Cartlyto

Aime la Congolaise, feat. Papa Wemba Kuru Yaka

1990

–   Choc Stars dans Hitachi

1992

  • Enguduka
  • Amour scolaire
  • Djem’s

1993

–  Système D

1994

  • Africa Richesse
  • Donat
  • Apo

1995

  • Alvaro
  • Pitié mon amour
  • Benson
  • Dernier Album 95

1996

–   Famille Kikuta

–   Amour interdit

1997

–  Sala Noki

1998

–   Copinnage, feat. Mbilia Bel

–   Tremblement de Terre

1999

–   Les 2 Charlots

–   La Guerre de 100 ans

2000

–  Bana Congo, feat. Werrason, Marie Paul, Mbilia Bel

–  Ambiance Plus, feat. Manda Chante, Likinga Redo, Alibaba Koffi

–  Nessy de London

2006

–  Nzombo le soir

2010

–   Pur encore

2012

–  Undertaker

2014

–   Time is Money, feat. Gode Lofombo, Celeo Scram, Rogatien Ibambi « Roga-Roga Missile », Sam Tshintu « Ché Guevara Menthé » & Nkumu Manda Chante

DVD & VHS Clips

1995

–   Le Dernier Album 95 (clips)

1996

–   Defao Production Famille Kikuta (clips)

–  Amour interdit (clips)

–   Phily Mbala (clips)

1997

–  Sala Noki (clips)

1998

–   Copinnage, feat. Mbilia Bel (clips)

1999

–   Tremblement de terre, clips inédits

2000

Nessy de London (clips)

2006

Nzombo le soir

2012

–  Undertaker

Clarence Djoukouo

Je ne suis pas journaliste. J'aime écrire sur ce que j'aime. Il se trouve que j'ai la musique.

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contactez-nous