ActuMusik-Afrika

Le rappeur Tenor plaide coupable au tribunal et renonce à sa mise en liberté provisoire

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’artiste camerounais Tenor était pour la troisième fois devant les juges du tribunal de première instance de Douala-Bonanjo le lundi 6 septembre 2021. Poursuivi par le ministère public pour « homicide involontaire » dans le cadre de l’affaire de la jeune fille décédée dans l’accident de voiture impliquant l’artiste camerounais, ce dernier a plaidé coupable. L’affaire a été mise en délibéré le 13 septembre prochain.

Le rappeur camerounais a également renoncé à sa demande de mise en liberté provisoire apprend-on des sources médiatiques généralement crédibles.

Au cours de l’audience qui s’est achevée le lundi 6 septembre en fin de soirée, Thierry Mengoumou alias Tenor a délivré sa version des faits. Il soutient qu’après un concert au centre culturel français de Douala, dans la soirée du 14 juillet dernier, une de ses fans lui signale qu’elle a des amis qui souhaitent prendre une photo avec lui.

L’artiste en profite pour organiser un anniversaire à son chauffeur beaucoup de boissons ont coulé durant la cérémonie. C’est après cette fête que l’artiste a pris la route à bord de son véhicule en compagnie d’une de ses fans, Ericka Mouliom.

La jeune étudiante à l’université catholique Saint Jérôme de Douala décèdera plus tard dans l’accident de la circulation dont ils seront victimes en cours de route.

Tenor avait ensuite été placé en détention provisoire à la prison de New-Bell depuis le 30 juillet. À l’audience du jeudi 12 août 2021 le conseil de l’artiste avait plaidé pour sa mise en liberté provisoire. Le délibéré a été renvoyé au 13 septembre 2021.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Nous contacter via WhatsApp
Envoyer via WhatsApp
%d blogueurs aiment cette page :