ActuMusik-Afrika

Eunice Zunon livre les dernières nouvelles de Tenor à la prison centrale de New-Bell

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La chroniqueuse de la célèbre émission « Peopl’emik » diffusée sur La 3 y était en tant qu’invitée. Elle revient avec peine sur les conditions d’incarcération du rappeur camerounais avec qui l’on lui a prêté une véritable relation amoureuse.

L’influenceuse Ivoirienne fait également des révélations sur les rapports de l’artiste avec les autres victimes de l’accident de la circulation, qui vit la mise en écrou de la star de Hip hop.

C’est après son retour du Cameroun qu’elle s’est confiée à la chaine de télévision ivoirienne, La 3 : « Je me suis rendue à la prison de Douala. Nous nous sommes vus quatre fois, donc tout le temps que j’ai passé là-bas. Physiquement, il ne va trop bien, il a un problème au bras, il s’est fait opérer. Il a des permissions pour aller se faire soigner à l’hôpital puis il revient en prison. Il faut dire qu’il a subi un gros traumatisme. On essaie de lui remonter le moral. Quand je suis arrivée, on s’est regardé pendant une minute sans se parler, puisqu’il n’a pas l’usage de la parole, après il m’a tenu par la main et m’a serré contre lui. J’ai très peur à l’idée de penser que les choses se passent mal pour lui après le procès prévu pour très bientôt. À l’endroit des victimes, ainsi que des parents de la jeune fille décédée, je prie que Dieu les fortifie et qu’il les aide à surmonter cette épreuve », a confié Eunice Zunon.

Rappel des faits

La carrière éclatante du rappeur camerounais Tenor s’est brusquement interrompue mi-juillet 2021, en raison d’un accident de voiture survenu à Douala au Cameroun. Dans la nuit du 14 au 15 juillet, quelques heures après un concert à l’Institut français, l’artiste a pris la route avec une étudiante de 19 ans. L’accident, dont les circonstances restent floues, a coûté la vie à la jeune femme. Le chanteur a été blessé.

L’affaire a rapidement déclenché un tollé sur la toile et de vives critiques contre Tenor. Deux semaines après le drame, le chanteur a été incarcéré à la prison de Douala, poursuivi pour homicide involontaire.  Il s’y trouve toujours.

Un succès anticipé

Tenor a été propulsé sur le devant de la scène dès 19 ans avec des titres qui ont rencontré un grand succès au Cameroun et dans les pays voisins. « Kaba Ngondo », « Alain parfait », « Do le dab », « Bad things » comptent parmi ses chansons les plus connues. Il a signé sous des labels musicaux de renom, Universal Music en 2017 et Def Jam Africa en 2020. Ses titres révèlent un flow rapide et des beats singuliers, agrémentés de hip hop et du rythme bikutsi. 

Ces dernières années, il avait séduit le public ivoirien et plus largement le public ouest africain du fait de ressemblances musicales qu’on lui prête avec un chanteur ivoirien très populaire, DJ Arafat, décédé dans un accident de moto en 2019 à Abidjan. 


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Envoyer via WhatsApp
%d blogueurs aiment cette page :