Nina Wateko : « Je garde un très bon souvenir du Sénégal »

La chanteuse congolaise du Jazz, Nina Wateko était au Sénégal entre le 9 au 14 mai 2022 pour des prestations en prélude à la 6ème édition du Festival International FIGAS à Bloise en France. Au terme de son séjour, actumusikafrika.com s’est rapproché de l’artiste. Dans un entretien, elle raconte son expérience et ses ambitions pour la culture africaine.

Tu as clôturé le 14 mai, ta tournée à Dakar au Sénégal, puis tu t’en voles pour l’Europe pour d’autres prestations. Parlez-nous de votre performance à Dakar ?

C’était une bonne expérience pour une première fois sur le sol sénégalais, je remercie les musiciens de l’orchestre national qui m’ont accompagné qui m’ont accompagné le premier jour, je remercie aussi l’orchestre Jigeen Ñi

Quels souvenirs gardez-vous de ce moment unique ?

Je garde un très bon souvenir du Sénégal qui est un beau pays, j’ai fait de nouvelles rencontres, je me suis senti chez moi, merci à Afrik’Consult, aux Wop d’Afrique, à Figas, à Lat , Coumbis Sorra qui a été pour moi une sœur, une amie, à maman Aminata Dialo qui m’a ouvert son cœur de mère sans oublier la famille  Gassama pour chaleureuse accueille, un grand merci à son excellence Monsieur l’ambassadeur du Congo au Sénégal pour le drapeau National et pour avoir effectué le déplacement malgré son calendrier chargé. Quelle immense joie a été pour moi de me retrouver sur la scène mythique sénégalaise du Grand Théâtre National Doudou Ndiaye Rose pour chanter The Traveler et Africa. Un seul mot : Merci. Mon merci et toutes mes félicitations à Lat Ndiaye et à toute l’équipe d’Afrik, Consult Culture.

Il y a deux ans, tu embrassais ta carrière professionnelle avec le projet Traveler. Aujourd’hui, vous tutoyez les grands des chansons africaines et même mondiale. Comment expliquez-vous cette ascension fulgurante ?

Officiellement, mon projet Traveler était sorti le 21 août 2021 sur toutes les plateformes officielles de distributions dans le monde entier. En quelques mois, il a mis tous les amoureux de la bonne musique d’accord : partant de ses arrangements musicaux jazzy et ma technique de chant. Partout où je suis invitée pour mes concerts et festivals, c’est ce titre éponyme de mon EP intitulé The Traveler qui fait la fierté de la musique africaine et mon bonheur : ce titre est toujours réclamé.

C’est encore avec ce projet que moi, Nina WATEKO je suis entrée dans la cours des grands de la chanson mondiale. Il vous suffirait de voir dans plusieurs playlist comment ce titre tutoie les titres de mes collègues et doyens. Ce titre Traveler ou Obhémbi est distribué partout. Au Brésil, pour ne pas parler des pays  lusophones, aux États-Unis et en Europe, dans les milieux impossibles et inimaginables que mon titre The Traveler pourrait être écouté et joué.

Concernant, mon ascension, le secret c’est le travail. Surtout être entourée des meilleurs dans tous  les sens du mot: travailler avec des meilleurs instrumentistes, avoir un staff managérial vraiment professionnel et ne pas perdre de vue ses objectifs et ambitions : il faudrait toujours viser loin, et le résultat est aussi visible comme de l’eau claire. La magie d’une ascension fulgurante c’est le TRAVAIL, le savoir-faire et la discipline. Cela demande beaucoup de sacrifices, de privations. Surtout ne pas mettre l’Argent qui est le nerf de la guerre avant. Le TRAVAIL D’ABORD.

À quand le premier album de Nina Wateko ?

Mon album intitulé Ninalogie arrive. Vous savez réaliser un album, c’est comme construire une maison en étage : les ingénieurs en Bâtiment peuvent nous en expliquer mieux que moi. Cela nous demande une fondation solide en ce qui concerne les arrangements musicaux, les titres. Éviter de la monotonie dans les titres, faire en sorte que ce travail dépasse le précédent. Sinon c’est comme nous marchons en reculant. Donc, avec l’équipe qui m’accompagne, nous en sommes conscients du boulot artistique que nous sommes en train de réaliser. Pour information,  mes fans et les amoureux de la bonne musique ne seront pas déçus. Parce que l’album Ninalogie c’est du lourd. Il n’a rien à voir avec mon projet musical de The Traveler. Cela se nomme : de l’évolution.

Je profite de votre micro pour demander aux sponsors, aux vrais mécènes et aux organisateurs des concerts et festivals de pouvoir me contacter ou de  m’ouvrir les portes pour des vrais deals quant à leurs visibilités. Nina WATEKO peut être leurs égéries.

Le chant est mon champ. Car j’ai le son dans mon sang. La musique est ma religion et le chant ma liturgie. Que les sponsors et les mécènes viennent collaborer avec moi, ils ne seront pas déçus. Bien de chose et longue vie au magazine ActuMusik-Afrika. Pour tout contact et booking, veuillez contacter mon staff managérial au : +33751299717 ou par mail : mamaafrica608@gmail.com

Laisser un commentaire